Vous avez déjà sûrement entendu parler de la dernière application de rencontre à la mode : Bumble.

Bumble a été créé par la co-fondatrice de Tinder, Whitney Wolfe, aujourd’hui en guerre contre la maison mère de Tinder (Match Group). En effet, le puissant groupe américain accuse Bumble de violation de brevet.

Avant de vous raconter mon expérience sur celle-ci, savez-vous dans quel but a été créé Bumble ?

L’application a été créée pour redonner le pouvoir aux femmes, les faire se sentir en sécurité et véhiculer un message d’égalité entre les sexes.

En effet, contrairement à Tinder où hommes et femmes peuvent faire le premier pas en engageant la conversation, sur Bumble, ce sont uniquement les femmes qui décident d’entamer une discussion.

Si au bout de 24 heures vous n’avez toujours pas donné signe de vie à l’une de vos « connexions » (c’est le terme utilisé par Bumble quand Tinder utilise le terme « match »), alors celle-ci expirera à jamais…

1/ L’inscription et les fonctionnalités

L’inscription sur Bumble est gratuite comme c’est également le cas chez son meilleur ennemi Tinder.

Dès le set up de l’application, les valeurs de Bumble sont fièrement mises en avant. Politesse, confiance en soi et respect sont les mots d’ordre :

L’application vous permet également de faire un choix sur ce que vous recherchez. En effet, Bumble n’est pas seulement une application de dating mais elle peut vous servir à vous faire de nouveaux amis ou encore des contacts professionnels.

Bon, dans mon cas, j’ai bien entendu sélectionné « Rencontres » :

Classiquement, on vous demande ensuite si vous recherchez des hommes, des femmes ou les deux.

Vous pouvez également paramétrer une tranche d’âge dans vos critères ainsi que la distance jusqu’à laquelle vous êtes prête à aller pour rencontrer quelqu’un.

Les valeurs de Bumble sont encore mises en avant lors du paramétrage de votre compte :

On a bien compris, ce sont nous Mesdames qui menons le jeu ! 🙂

Une autre fonctionnalité peut être intéressante lorsque vous swipez trop vite (oui je sais que ça peut arriver); vous avez droit à 3 « rembobinages » par jour et ainsi pouvoir revenir sur vos pas. Pour cela, il vous suffit de « shaker » votre téléphone.

Dernière chose à savoir concernant les fonctionnalités, tout comme Tinder, Bumble est truffé de fonctionnalités payantes : Bumblecoins (pour débloquer des SuperSwipes supplémentaires), Bumbleboost (pour récupérer une connexion expirée et ainsi bénéficier de 24h de plus pour envoyer le premier message). Voici les tarifs :

Je pense que je vous ai tout dit concernant le paramétrage de l’application et ses fonctionnalités ; il est temps de passer à l’expérience utilisateur !

2/ L’expérience Bumble

Comme sur Tinder (et c’est notamment à cause de cette fonctionnalité que Tinder et Bumble sont en guerre), vous avez la possibilité de swiper à gauche lorsque le profil ne vous convient pas et à droite lorsque celui-ci vous plaît.

En revanche, et à l’instar de Tinder, vous ne faites pas défiler les photos de vos prétendants vers la droite mais vers le bas.

Allez je me lance ! Je décide de liker un profil. Sans plus attendre, je reçois un message comme quoi j’ai une connexion avec ce profil. J’ai donc 24h pour envoyer le premier message :

Je décide donc d’envoyer le premier message et là, je suis surprise.

Je pensais uniquement que la connexion se perdait si moi je n’envoyais pas le premier message dans les 24 heures. Or, la connexion se perd aussi si le mec ne répond pas à mon premier message dans les 24 heures (j’espère que Brad me répondra !)

Après coup, je trouve que cela est une bonne chose. Nous évitons de perdre du temps avec des hommes peu réactifs ou pire, être victime d’un violent et traumatisant ghosting !

A ce propos, vous remarquerez qu’il y a un cercle jaune qui entoure la photo de Brad. Ce cercle jaune signifie qu’il a 24 heures pour me répondre.

Néanmoins, la couleur de ce cercle change en fonction du temps qu’il vous reste pour entamer une discussion ou pour que la personne à qui vous avez envoyé un message vous réponde.

Cela a pour but d’exercer une sorte de pression chronologique, un peu en mode Fort Boyard, afin d’inciter les gens à répondre.

Voici les codes couleurs :

Rouge : le cercle passera au rouge lors de la dernière heure. Le décompte se fera en minutes avant que la connexion ne disparaisse à tout jamais…

Bleu : le cercle bleu signifie que l’homme a prolongé la connexion. Cela permet à la fille d’avoir 24 heures de plus pour lui envoyer un message.

Rose : le cercle rose va avoir la même fonction que le cercle bleu sauf qu’il permet à la fille de prolonger une connexion qui n’aurait pas encore donné suite.

Je continue donc de swiper à droite, à gauche… (en haut, en bas… merci pour ces soirées-là Yannick)

Et là, je tombe sur deux potes ! Pour le fun, je décide de les liker. On se connecte ! J’entame la conversation et ils me racontent que même s’ils ont très peu de connexions, ils préfèrent Bumble à Tinder car les profils de femmes sont plus qualitatifs.

Comme quoi, certains privilégient qualité à quantité… et pour être honnête c’est également mon cas !

En effet, je suis très agréablement surprise par la qualité des profils. Bon, on se détend il ne s’agit que de photos, mais de prime abord, je trouve les garçons beaucoup plus beaux que sur Tinder.

Ensuite en terme de réactivité, je suis assez partagée. Bilan sur 48 heures :

  • 16 connexions (je n’ai pas passé mes journées sur l’appli je vous rassure et j’ai retiré les deux potes sur lesquels je suis tombée) auprès desquelles j’ai envoyé un premier message « Hello, ça va ? »
  • 7 réponses, dont 3 où c’est allé plus loin qu’un « oui ça va et toi ? »

3/ Mon avis

Points positifs :

  • Les femmes décident à qui elles veulent parler (et c’est bien connu, quand une femme veut un homme, elle fait tout pour l’obtenir :-))
  • La limite de temps : on évite ainsi tout risque de ghosting ; seuls les profils vraiment motivés sont retenus
  • La qualité des profils (je parle du physique mais aussi de la qualité des 3 réponses que j’ai pu avoir)
  • Géolocalisation, tranche d’âge

Points négatifs :

  • 7 réponses sur 16 connexions en 48 heures ce n’est pas énorme étant donné que ce sont des profils qui m’avaient liké et à qui je suis allée parler en premier !!!
  • Pour les femmes qui n’ont pas l’habitude de faire le premier pas, cela peut poser problème

Alors… vous êtes plutôt qualité ou quantité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *