Vous travaillez dans cette entreprise depuis bientôt 3 ans. Vous côtoyez 5 jours sur 7 les mêmes collègues et plus vous les voyez moins vous les supportez. Les journées sont longues et se ressemblent. Sur un coup de folie, vous avez même tenté de passer quelques entretiens qui se sont conclus par des échecs.

BREF, pour faire simple, vous commencez sérieusement à vous ennuyer au sein de votre milieu professionnel et on ne peut pas dire que ce soit la folie dans votre vie sentimentale #VDM

Lorsqu’un jour, on vous annonce que d’ici quelques semaines un nouveau directeur va arriver. Vous vous dites qu’un peu de changement ne vous fera pas de mal (au contraire même) ; vous espérez juste que votre nouveau patron sera « sympa ».

Lundi matin. Petit déjeuner de bienvenu de votre nouveau patron. Timidement, vous allez vous présenter auprès de ce dernier qui ne vous laissera pas insensible très longtemps…

1/ La première rencontre

Vos regards se croisent. Il vous perturbe. Vous sentez même une sorte de tension sexuelle entre vous.

Néanmoins, vous voulez assurer et donner cette impression de femme qui a une confiance sur-pondérée en elle-même ; mais au moment de vous présenter, vous savez d’ores et déjà que vous allez soit bégayer, soit devenir aussi rouge que le coup de soleil que vous aviez attrapé sur vos seins lors de vos dernières vacances en Espagne, soit, tout simplement, aucun mot ne sortira de votre bouche.

Il sourit et vous dit qu’il a hâte de travailler avec vous.

Vous avez la tête dans les étoiles et on ne peut pas dire que vous êtes au top de votre concentration. Vous scrutez chacun de ses passages dans l’open space.

Vous vous dites que sa chemise parfaitement taillée et cintrée le rend sexy ; que ce jean lui donne un galbe de fessier comme vous n’en aviez jamais vu depuis John Rowland. Oui, vous avez le temps de mater étant donné que vous êtes incapable de vous concentrer plus de 37 secondes.

Vous réfléchissez à un moyen de lui parler.

2/ Le jour où tout a basculé

Les jours passent ; vous êtes toujours obnubilée par ce charmant patron.

Il vous faut absolument trouver une solution pour lui parler et obtenir un moment en tête à tête avec lui. Vous avez conscience qu’au vue de sa situation (il est marié), vous ne serez probablement qu’un one shot. Mais cela ne vous importe guère car vous avez désormais un objectif en tête : qu’il se passe quelque chose avec lui.

Entendons-nous bien, quand vous espérez « quelque chose », vous n’espérez pas seulement un café après le boulot.

Vous êtes décidément une sacrée chanceuse : vos collègues et vous-même êtes tous invités le moins prochain à une soirée chez un partenaire.

3/ LA soirée

C’est le jour J.

Vous vous êtes apprêtée comme jamais. Petite robe noire, escarpins, rouge à lèvres. Bref, vous avez mis le paquet on peut le dire.

Vous voyez arriver au loin une silhouette que vous connaissez ; un style que vous connaissez ; une allure que vous connaissez. Oui, votre prince charmant est là. A l’attaque.

Vous le voyez s’approcher (seul) du buffet. C’est le moment. Pendant qu’il est en train de se servir en fromage et charcuterie, vous décidez de jouer la carte de l’humour maladroit : « on dirait que tu hésites entre le comté et la tome !? »

Ça le fait rire. C’est donc le moment d’engager la discussion.

Vous commencez par vous échanger des banalités. Vous sentez qu’un feeling passe entre vous. Il vous dévore des yeux… Vous plongez dans les siens…

Il est déjà minuit. Il est temps pour lui de rejoindre son cocon familial. Vous vous dites au revoir. Vous êtes triste de le voir déjà partir mais vous êtes satisfaite de ces échanges et vous savez que ce n’est que le début.

Vous ne tardez pas non plus à regagner votre domicile.

Sur le chemin du retour vous voyez un nouvel email dans votre boîte : « J’ai passé une excellente soirée en ta compagnie, j’espère que nous aurons l’occasion de nous revoir autour d’un café… Rentre bien. »

Les battements de votre cœur s’accélèrent. Vous approchez de votre but ultime et en plus, c’est lui qui propose (même si ce n’est qu’un café…pour le moment) !

Une semaine plus tard, il vous propose d’aller boire un verre. Tout naturellement, vous acceptez. Quelques heures plus tard, il vous dit qu’il est en bas de chez vous. Vous descendez. Vous n’avez même pas le temps de tendre votre joue qu’il vous embrasse.

Vous évitez de vous poser de trop de questions et savourez l’instant présent.

4/ Le drame

Les semaines passent et vous avez une noué une relation assez forte avec celui qui occupe tout votre esprit. Vous déjeunez au moins une fois par semaine ensemble ; vous êtes même partis en week-end  et tout cela, sans éveiller les moindres soupçons.

Jusqu’au jour où il vous appelle un soir pour vous annoncer la terrible nouvelle : « Ma femme est tombée sur nos photos du week-end. Elle est au courant de tout. Je suis désolé. »

Prise de panique, vous décidez qu’il est temps d’arrêter cette mascarade. Le mal est fait, certes, mais nous ne voulez pas briser une famille (n’est-il pas déjà trop tard ?). Vous lui annoncez donc que vous mettez un terme à votre relation.

Les jours passent. Vous avez commencé un nouveau travail. Quand, par une rude journée d’hiver, vous recevez une visite surprise en bas de votre new job : la femme de votre ex patron.

Elle vous attend de pieds fermes, le regard noir : « est-ce vous la femme qui a brisé mon couple ? ». Vous essayez de fuir la situation. Vous pensiez que cette histoire était derrière vous. Elle se met à pleurer devant vous tout en vous insultant. Vous êtes gênée, mal à l’aise. Vous lui dites de discuter de tout cela avec son mari et décidez de partir.

5/ Conclusion

Ah vous la vouliez cette histoire bordeline avec votre patron… Vous l’avez eue. Mais à quel prix ?

Vous avez certes passé de bons moments en sa compagnie mais vous êtes également en partie responsable des dommages collatéraux qu’elle a pu causer.

De plus, vous vous rendez compte que la vie sans lui est plutôt facile à vivre. Il ne vous manque pas. Vous aviez juste envie d’assouvir un désir. Il n’y avait aucun amour dans tout cela.

Un conseil donc les filles : tout se sait, d’autant plus quand il s’agit d’histoires au travail. Apprenez donc à passer outre certaines pulsions et pensez aux conséquences dramatiques que ces dernières peuvent avoir.

==> NO SEX IN JOB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *