Vous avez déjà sans doute croisé la route de cet homme, vous le fréquentez peut-être…

Il vous a d’abord paru charmeur, flatteur voire même sympathique ; mais petit à petit, vous vous êtes sentie écrasée psychologiquement.

Plus sa domination sur vous est intense et sadique, plus vous vous enfoncez dans une spirale infernale de culpabilisation et de dévalorisation et plus il se réjouit devant ce spectacle.

A travers cet article nous allons vous donner des conseils afin de repérer les pervers narcissiques et comment s’en débarrasser.

Comment les reconnaître ?

  • Il vous fait culpabiliser. Le fait de vous voir culpabiliser par rapport une situation va lui procurer un plaisir intense. Il se dégage de toute responsabilité en vous faisant passer pour la seule fautive. Il n’assume aucun de ses torts.
  • Il est jaloux de vous. Attention, nous ne parlons pas ici d’un sentiment de jalousie que le pervers narcissique pourrait avoir si vous étiez amenée à vous faire draguer ! Il est jaloux des capacités physiques, intellectuelles, sociales et professionnelles que vous possédez et que lui n’a pas. Il ne veut pas sentir que vous êtes « meilleure » que lui.
  • Il vous fait croire que vos envies comptent. Mais il n’en est rien. Ce dont vous avez envie, ce que vous ressentez… pensez-vous vraiment qu’il s’y intéresse ? Satisfait-il vos besoins ? Vous voyez bien que non. Ce qui le préoccupe est de savoir comment il va s’habiller demain.
  • Il est difficile à cerner. Il sait parfaitement s’adapter au public qu’il a en face de lui. Parfois, dans l’intimité, vous avez même du mal à le reconnaître. Vous vous demandez même si vous le connaissez vraiment. Ses sentiments, ses opinions, son attitude changent du tout au tout. Cela lui donne un sentiment d’inaccessibilité et d’insaisissabilité.
  • Il est égocentrique. Il pense être le centre du monde et que tout tourne autour de lui. Il aime s’auto-complimenter, va dire qu’il a du goût, du style, etc.
  • Il ne s’énerve jamais après vous. Jamais un mot plus haut que l’autre. Il a ce don de vous parler d’une intonation stable quand bien même la situation serait tendue entre vous. S’énerver serait montrer un signe de faiblesse. Il se considère tout sauf faible.
  • Il ment. C’est un menteur professionnel. Il n’hésitera pas à utiliser ce moyen pour se sortir de toute situation délicate. Il a déjà menti dans son passé pour esquiver des situations complètement farfelues comme des doubles relations. Son objectif premier : ne jamais se faire démasquer.
  • Il vous dévalorise et vous critique sans cesse. Il est un spécialiste de la critique et de la dévalorisation subtile en vous titillant sous couvert de l’ironie et de l’humour. Il vous fait douter de vous-même en remettant aussi bien en question vos qualités humaines que vos compétences professionnelles. Globalement, c’est à votre personnalité qu’il s’attaque. Cela créé en vous un sentiment d’infériorité.
  • Il est obsédé par l’image qu’il renvoie. L’image qu’il renvoie auprès des autres est très importante pour lui. Il veut que la société pense du bien de lui et ne supporte pas d’être critiqué. Il est toujours tiré à 4 épingles car il veut qu’on le remarque de par son allure et son soi-disant charisme. Il ne supporte pas l’indifférence.
  • Il fait le contraire de ce qu’il dit. Il vous a dit hier qu’il vous aimait profondément et aujourd’hui il vous dit qu’il aimerait avoir plus de temps seul ? Ne soyez pas étonnée. Le pervers narcissique peut passer du blanc au noir en un clin d’œil. Le tout, sans scrupule.
  • Il attire la curiosité. Il passionne et intrigue les foules. Vous entendez souvent parler de lui, même quand il n’est pas présent physiquement. Il le sait et cela lui procure un sentiment d’intense satisfaction.
  • Il se positionne en victime. Le pervers narcissique aime donner l’impression qu’il est constamment persécuté. Les problèmes du monde lui tombent toujours sur la tête. Cela attise ainsi la compassion et la sympathie de son entourage. Il aime être plaint et se sent mis en valeur. Cette stratégie est très efficace car il est perçu comme un pauvre petit être sans défense ; qui pourrait s’en méfier ?
  • Il lui arrive d’être anormalement attentionné. « Tu es belle » ; « Je t’invite au restaurant ce soir » ; « Tiens, regarde j’ai un cadeau pour toi ». Ces moments sont tellement rares que vous les savourez comme si c’était les derniers à chaque fois. Vous pensez qu’il vous fait ces gâteries car il vous aime, mais il n’en est rien. Il essaie seulement de vous acheter et de combler un évident manque d’attention et de disponibilité.
  • Il paraît dénué de toute émotion. Vous ne comprenez pas comment il peut rester si froid et impassible lorsqu’il voit que vous n’êtes pas heureuse. Vous avez beau lui faire part de votre mal-être, il fait à peine semblant de s’y intéresser, voire pire, il est même capable de mettre de la distance entre vous le temps que votre phase soit passée.
  • Il vous épuise. Ce sont les montagnes russes avec lui. Quand tout se passe bien avec lui alors vous êtes la plus heureuse. Or, quand sa présence devient de plus en plus rare, quand il vous rabaisse, vous vous sentez complètement vidée de toute énergie. Vous cherchez par tous les moyens de comprendre le sens de ses actions et cela vous épuise.
  • Il vous tient. Par cette expression, il provoque en vous un sentiment d’emprisonnement. Vous êtes dépendante affective. Il aura beau vous faire la pire des crasses, vous reviendrez toujours. Vous buvez ses paroles et croyez en ses excuses bidons. Le pire, c’est que vous avez conscience de cela mais vous replongez à chaque fois.
  • Il vous fait souffrir. Même quand vous vous convainquez que tout va bien entre vous car il n’y a pas eu de dispute pendant plus de 4 jours, vous savez très bien au fond de vous que cette relation n’est pas saine. Vous êtes fragile psychologiquement et la moindre petite crise avec lui vous fait descendre plus bas que terre. Vous êtes dans une profonde souffrance et vous aimeriez vous en sortir. Vous vous jurez que vous n’y retournerez plus jamais et pourtant… Vous replongez chaque fois de façon toujours plus profonde.

Comment s’en sortir ?

Les conséquences de rester en relation avec un pervers narcissique peuvent être très grave : dépression, alcoolo-dépendance, burn-out… Il faut donc à tout prix agir radicalement : FUYEZ !!! Entourez-vous de vos proches, amis, famille, ne restez pas seule.

Vous pouvez aussi vous replonger dans mon article : comment oublier son ex ?

Si malgré tout vous avez du mal à vous en détacher, vous pouvez en parler à un professionnel. Ils sont là pour ça et font face à de plus en plus de cas comme le vôtre.

One thought on “Comment reconnaître un pervers narcissique ?”

  1. Très difficile de s’en débarrasser en effet! j’ai eu ce type de relation il y a très longtemps et c’est très toxique. Merci pour l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *